L'approvisionnement en matières premières pour la fabrication de composants électroniques

Vous êtes certainement au courant de la situation économique critique dans le monde. Ou du moins, nous, qui sommes spécialisés dans la délivrance de certificats de conformité au Maroc, sommes au courant de cette situation. certificat de conformité au Marocnous avons les yeux et les oreilles bien ouverts sur ce qui va se passer.

La pandémie a indubitablement provoqué une crise qui nous affecte tous, car, au début de cette situation inattendue, le système économique a commencé à s'effondrer par un effet domino. En effet, les grands exportateurs de matériaux semi-conducteurs, comme la Chine, Taïwan ou la Corée du Sud, produisent en petites quantités en raison des prix élevés des matériaux qu'ils utilisent.

Des entreprises comme Sony, avec le dernier modèle de PlayStation, ont été contraintes de lancer le produit sur le marché au compte-gouttes en raison de la pénurie de ces puces, qui constitue un casse-tête pour les secteurs des télécommunications et de l'automobile. Ford, Tesla et Mercedes ont également décidé de ralentir leur production pour la même raison.

Vous vous demandez peut-être comment une puce aussi minuscule peut paralyser la moitié de la planète. La réponse est que les matériaux semi-conducteurs sont présents dans la plupart des gadgets que nous utilisons aujourd'hui. Les technologies ont leurs avantages et leurs inconvénients, et nous voyons aujourd'hui les inconvénients d'une telle évolution.

Des pays comme les États-Unis, le Japon, l'Union européenne et le Royaume-Uni sont durement touchés par cette situation inconfortable dans le système purement capitaliste dans lequel nous vivons. En outre, pendant la pandémie, les entreprises ont envoyé leur personnel travailler à domicile, ce qui a fait exploser la demande de produits électroniques. Saturation et goulot d'étranglement dont personne ne sait comment il sera résolu. Par exemple, s'il y a une pénurie à Taïwan, le prix d'un ordinateur en Espagne augmentera.

Le résultat final de cette situation sera une délocalisation de la fabrication de ce matériau semi-conducteur. En effet, l'UE envisage de relancer la production de ce matériau et de ne pas dépendre d'autres pays où, bien que la main-d'œuvre soit moins chère, cela pourrait conduire à une autre situation comme celle que nous connaissons actuellement.

Il pourrait s'agir d'une grande opportunité pour toutes les entreprises qui produisent en Europe et qui devront s'adapter à la réglementation applicable à leurs produits sur leur lieu de destination, et en l'occurrence, au respect du certificat CMIM pour la commercialisation au Maroc.

Défiler vers le haut